Page en cours de chargement

Dernier écho

Le monde entier se connecte désormais à : ascannes-generations.fr pour tout savoir sur le club de football de la ville la plus connue au monde ….Alors , vous aussi ,rejoignez-nous dès à présent sur ascannes-generations.fr….A tout de suite avec les Rouge et blanc d’hier et d’aujourd’hui……..


Commander le livre

Bon de commande  boutons (36).gif
Le fil info

 ANCIENS JOUEURS ISSUS DE L’AS CANNES AYANT JOUE EN EQUIPE PROFESSIONNELLE (Présents le Dimanche 2 juin 2013 et dont certains joueront le match de Gala de l’Hommage à Jean VARRAUD )
Jacques Grattarola, Raymond Villa, Jean Galfré, Joseph Lui, Jean Bernard Lamberti, Gérard Bertrand, Armand Goiran, Charly Loubet, Max Chabaud, Henri Lisnard, Gérard Gasparini, Jean Savelli, Guy Sporn, Jacques Duclercq, Marc Durini, Daniel Revelli, Gilbert Cassar, Jean Selles, Robert Ascher, Michel Triscornia, Gérald Roux, Bernard Gaide, Jean Luc Marini, Patrick Teissier, Henri Aiglin, Bernard Casoni, Yves Bertucc, Eric Cattet, Daniel Simon, Jean Louis Garcia, Bruno Chaverot, Ludovic Debru, Alain Ravera, Georges Montanella, Ludovic Pollet, Johan Micoud, Romain Ferrier, James Hindmarch, Sébastien Frey, Nicolas Vanvinckt, Jure Primorac, Christophe Mey, André Pénalva, Frédéric Brando, Stéphane Roda, Mathieu Beda, David Bellion

ANCIENS JOUEURS ISSUS DE L’AS CANNES MEMBRES de l’Association des Anciens DRAGONS (Présents le Dimanche 2 juin 2013 et dont certains joueront le match de Gala de l’Hommage à Jean VARRAUD) ASSOCIATION DES ANCIENS DRAGONS DE L’AS CANNES. Stéphane Ferrier, Vincent Planté, Thomas de Pariente, Frédéric Dufau, Carlos Fernandes, Romain Ferrier, Antoine Freddolini, Bernard Lambourde, Stéphane Martino, Philippe Raschke, Gérôme Thibault, Patrick Barul, James Hindmarch, Tayeb Belmihoub, Maouche Amrane, Denis Armbruster, Dominique Barberat, David Bettoni, José Bray, Philippe Carrat, Lionel Firly , Eric Giacopino , Vincent Madelaine, Michael Marsiglia, Stéphane Roda, Pascal Souchette, Bruno Bellone, Franck Boschelli, Lilian Compan, Wilfrid Gohel, Franck Gomez, Laurent Leroy, Nordine Mouka, David Saffioti, Johan Micoud, Patrick Vieira,

 

L'album souvenirs
Documents archivés
Don à l'AVC
 Une partie importante des bénéfices réalisés par la vente de ce livre , plus de 1200 euros, a été versée  à  l’association A.V.E.C. (l'Association pour la Vie, Espoir  contre le cancer) dirigée par le Professeur David Khayat .    

 Présentation de l'AVC
boutons (36).gif
Les TV sportives

     logo_sportitalia.jpg     

     logo_laola.jpg

      logo_fest-pas-tv-pm.jpg
                 

     
logo-mcs.jpg
 

 logo-ligue1-tv-pm.jpg

   Logo_lnv.jpg
Webmaster - Infos
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Sur le tas - Avec Jean-Marc Guillou

 
                    

j-m-guillou.jpg

   Jean-Marc Guillou :
      "Paris 
n'est pas une  grande équipe..."    

      

   Vous avez peut-être eu la chance qu'il berce votre jeunesse à Angers, Nice, Cannes où ailleurs. Jean-Marc Guillou fut balle aux pieds, le géant des années 70-80. Un homme qui ne mâchait jamais ses mots, réussissait toujours ses passes. Un amoureux du vrai, du beau football. Incomparable Guillou. "Une autre époque..." dites-vous ? Peut-être.

Dialogue avec un Monsieur...

 - Combien existe-t-il "d'Académies Guillou" aujourd'hui à travers le monde ?

- Ce sont désormais des "Académies J-MG". Il y en a une en Egypte, une en Algérie, deux en Afrique noire, au Mali et au Ghana, deux en Asie, en Thailande et au Viet Nam, une en Europe, pas très loin de Beveren, mais la Belgique est un petit pays où aucun point n'est très loin de l'autre... 

- L'idée première de ces Académies ?

- Il s'agissait au départ de vérifier si un projet de formation tel que je souhaitais l'envisager puis le concrétiser était bon, réalisable et viable. Cela est très vite devenu forcément une aventure humaine. C'est une idée que j'ai eue à la fin de ma carrière de joueur.

- Cannes pour vous ?

- Il reste aujourd'hui encore de réelles amitiés de mon passage à Cannes. Ces amitiés concernent évidemment les personnes avec lesquelles j'ai travaillé. Cannes, ce fut avant tout une aventure. Nous avons démontré qu'il était possible de réussir à Cannes au sein d'une ville qui n'était pas forcément tournée vers le football. 

 - L'AS Cannes aujourd'hui en CFA ?

- Vous savez, si le projet n'est pas bien mené, cela devient toujours très difficile. Ce sont les hommes et leurs qualités qui font, avant tout, vivre un projet. L'important dans un projet, une aventure humaine, c'est d'avoir des acteurs compétents. Un homme comme Richard Conte, est avant tout quelqu'un qui a su s'entourer, trouver des relais de qualité. 

- Vous avez travaillé avec Arsène Wenger à Cannes ?

- Nous avons même relancé le centre de formation, travaillé avec Jean Varraud. C'était lui à Cannes qui "sentait" le mieux le football. Il a beaucoup apporté à l'AS Cannes, je n'étonnerai personne aujourd'hui en affirmant cela. 

- Ce "fameux" Fofana dont on a tant et tant parlé à Cannes puis à Monaco ?

- Il avait d'énormes qualités individuelles. Je l'avais fait venir à Cannes, je l'avais pris à la maison mais, un jour, je lui ai proposé de venir disputer un tennis-ballon avec moi, il a refusé préférant se reposer. Ce jour-là, j'ai compris qu'il n'aimait pas vraiment le football. Il lui manquait la passion du football pour réussir. C'est la passion du jeu, du football, qui vous fait grandir, progresser... 

- Jean-Marc Guillou sous le maillot de l'OGC Nice ?

- Une période un peu ratée dans un club assez mal gouverné. Roger Loeuillet, le président de l'époque, n'a pas toujours été bien entouré. A Nice, il y avait tout pour réussir à cette époque là, il ne manquait qu'un bon manager... Il y avait la place de remporter le titre de champion de France. Cela dit, nous avons toujours eu de bonnes raisons de "nous casser le gueule". Nous ne sommes jamais allés au bout de nos possibilités. Vlatko Makkovic, notre entraîneur de l'époque, était très moyen...je crois qu'aujourd'hui il est devenu président de je ne sais plus quelle fédération (1). Les président des Fédérations sont plus des politiques qu'autre chose... 

- Entraîneur-joueur à Nice ?

- Un moment donné, Roger Loeuillet m'a demandé d'assurer le pouvoir technique du groupe. Devenir entraîneur-joueur n'était pas évident. En réalité, c'est Markovic et personne d'autre qui a créé la crise. A l'époque, ses entraînements me fatiguaient, ils nous faisait courir. L'équipe ne travaillait jamais tactiquement avec le ballon. Je lui ai dit. A cette époque nous avions le niveau d'une équipe comme Arsenal. Nous aurions très bien pu disputer la Ligue des champions. Nous avions plus d'arguments qu'une équipe comme Saint-Etienne. Devant, derrière, nous avions de très bons joueurs partout. 
 

 

- Votre problème avec le regretté Josip Katalinski ?

- Je n'ai jamais eu de gros problèmes avec "Kata" mais il y avait une sorte de solidarité yougoslave entre Markovic et lui, c'est tout. Moi, je n'ai jamais enfoncé ou défendu Markovic, j'ai dit ce que je pensais, c'est tout. Cela dit, Vlatko Markovic n'était jamais responsable quand les choses ne marchaient pas. Et puis il y a eu l'histoire de Barcelone... 

- C'est-à-dire ?

- Nous venions de gagner cinq matchs consécutifs en championnat de France. Au moment de rencontrer l'Espanol de Barcelone sur ses terres, Markovic a décidé de faire confiance à une formation ultra défensive. Résultat, nous perdons 1-0. Le soir, déçus, énervé, avec Roger Jouve et Jean-François Douis, nous décidons d'aller prendre un verre dehors. Markovic a fait toute une histoire de cette sortie. . Nous avons eu une amende et en plus le club nous a suspendus quatre matchs. Le seul problème c'est que nous avons été battus par Lyon 4-0 le dimanche suivant en championnat. Le président a immédiatement demandé notre retour... Markovic a déglingué l'équipe à cette époque. Il ne faisait que des conneries mais il n'assumait jamais ses choix... Il n'avait aucune sensibilité footballistique.

- Qu'a-t-il manqué à Nice pour se hisser au niveau de Nantes ou de Saint-Etienne à cette époque ?


- Un bon manager. Une personne capable de gérer les joueurs. Un manager doit savoir se remettre en cause, accepter ses erreurs. Un manager comme Vasovic qui venait de l'Ajax Amsterdam, avec qui j'ai travaillé pendant un an à Angers, nous a appris beaucoup. Il nous a même appris à jouer... A Angers, il y avait, une vraie volonté de jouer, de réussir même si le club était moins ambitieux que Nice.

 - Un coup d'oeil sur le football d'aujourd'hui et ce Paris Saint-Germain leader de la Ligue 1 ?

- Pour moi Paris n'est pas une grande équipe, son groupe n'est pas encore homogène et Pastore n'est pas encore un grand joueur... Aujourd'hui, la force de Paris vient de l'extérieur. La peur donne parfois moins de forces à l'adversaire... 

- Votre courte carrière en équipe de France avec une Coupe du monde disputée en 1978 en Argentine aux côtés d'un jeune joueur, un certain Michel Platini ?

- Je ne suis pas déçu par ma carrière, je n'ai jamais été un mec envieux. Je considère même avoir eu beaucoup de chance de réussir la carrière qui fut la mienne. A cette époque pour moi l'équipe de France, la vraie était celle des Kopa, Piantoni... Aujourd'hui, l'équipe de France vit sur l'image de Platini et de Zidane. En 2006, nous avons rappelé Zidane pour la Coupe du monde en Allemagne, sans lui l'équipe de France était orpheline.

- L'équipe de France d'aujourd'hui ?

- Elle manque de techniciens... Il y a je crois mieux à faire...

 - Le Real Madrid, Lille, le Barça, quel maillot auriez-vous choisi aujourd'hui ?
- Le Barca sans la moindre hésitation. C'est la meilleure équipe du monde. Entre Lille et le Barça, il y a un monde de différence. A Lille, seul Hazard peut jouer au Barça mais au Barça, tous les joueurs peuvent jouer à Lille... 

- Un dernier mot politique celui-là sur les primaires organisées récemment par le Parti Socialiste en vue de la prochaine élection présidentielle de mai 2012 ?

- C'est une bonne chose, même si au sujet de la démocratie, il m'arrive parfois d'avoir certains doutes en voyant les personnes qui nous dirigent... En politique, certains me donnent parfois l'impression de tourner en rond. Rien n'est facile mais il y a beaucoup de bavardage. J'aurais presque préféré Martine Aubry à François Hollande. Je la trouvais plus combative...

Propos recueillis par Hervé SOMNARD


Légende de la photo du haut : Jean-Marc Guillou et Richard Conte d'hier à aujourd'hui : une amitiés sans failles...
 

  j-m-guillou2.jpg

Jean-Marc Guillou, capitaine de l'OGC Nice en 1978 lors d'une finale de Coupe de France perdue (1-0) au Parc des Princes contre l'AS Nancy Lorraine d'un certain Michel Platini unique buteur d'une nouvelle soirée ratée pour les footballeurs niçois...
   j-m-guillou-France-1978.jpg

 

  
 

Date de création : 16/12/2013 @ 19:05
Dernière modification : 16/12/2013 @ 19:05
Catégorie : Sur le tas
Page lue 2006 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


La chaine TV de Festival Passions

Les médias partenaires

       logo-kissfm.jpg   logo-m6.jpglogo-m6.jpg   Logo_France_Bleu_Azur.jpg     logo-equipe-tv.jpg   logo-equipe.jpg   logo-mcs.jpg  logo-cheriefm.jpg  logo-rmc.jpg    logo_rtl2.jpg    logo-nrj.jpg     logo-tf1.jpg   logo-france2.jpg logo-france3.jpg   logo-france-infos.jpg  logo-radio_france.jpg  logo-rtl.jpg  logo-radioazur.jpg      logo_traficfm.jpglogo_traficfm.jpg  logo-journal_provence.jpg   logo-radio_nostal.jpg   logo-onze_mond.jpg  logo-canal.jpg    logo-cannes_soleil.jpg   logo-france_foot.jpg   logo-europe1.jpg  logo-actu-foot.jpg
   


Recherche



L'agenda 21 de Cannes
Les albums photos
L'A.S.Cannes Foot
Le R.C.Cannes Volley
Les infos du Volley-Ball
Un grand merci à ......
Les amis
    routier-sympa_2.jpg

   Sicom-pm.jpg 

 

  gilbert-herve2.jpg

Les médias partenaires

       logo-kissfm.jpg   logo-m6.jpglogo-m6.jpg   Logo_France_Bleu_Azur.jpg     logo-equipe-tv.jpg   logo-equipe.jpg   logo-mcs.jpg  logo-cheriefm.jpg  logo-rmc.jpg    logo_rtl2.jpg    logo-nrj.jpg     logo-tf1.jpg   logo-france2.jpg logo-france3.jpg   logo-france-infos.jpg  logo-radio_france.jpg  logo-rtl.jpg  logo-radioazur.jpg      logo_traficfm.jpglogo_traficfm.jpg  logo-journal_provence.jpg   logo-radio_nostal.jpg   logo-onze_mond.jpg  logo-canal.jpg    logo-cannes_soleil.jpg   logo-france_foot.jpg   logo-europe1.jpg  logo-actu-foot.jpg
   

Calendrier
^ Haut ^