Page en cours de chargement

Dernier écho

Le monde entier se connecte désormais à : ascannes-generations.fr pour tout savoir sur le club de football de la ville la plus connue au monde ….Alors , vous aussi ,rejoignez-nous dès à présent sur ascannes-generations.fr….A tout de suite avec les Rouge et blanc d’hier et d’aujourd’hui……..


Commander le livre

Bon de commande  boutons (36).gif
Le fil info

 ANCIENS JOUEURS ISSUS DE L’AS CANNES AYANT JOUE EN EQUIPE PROFESSIONNELLE (Présents le Dimanche 2 juin 2013 et dont certains joueront le match de Gala de l’Hommage à Jean VARRAUD )
Jacques Grattarola, Raymond Villa, Jean Galfré, Joseph Lui, Jean Bernard Lamberti, Gérard Bertrand, Armand Goiran, Charly Loubet, Max Chabaud, Henri Lisnard, Gérard Gasparini, Jean Savelli, Guy Sporn, Jacques Duclercq, Marc Durini, Daniel Revelli, Gilbert Cassar, Jean Selles, Robert Ascher, Michel Triscornia, Gérald Roux, Bernard Gaide, Jean Luc Marini, Patrick Teissier, Henri Aiglin, Bernard Casoni, Yves Bertucc, Eric Cattet, Daniel Simon, Jean Louis Garcia, Bruno Chaverot, Ludovic Debru, Alain Ravera, Georges Montanella, Ludovic Pollet, Johan Micoud, Romain Ferrier, James Hindmarch, Sébastien Frey, Nicolas Vanvinckt, Jure Primorac, Christophe Mey, André Pénalva, Frédéric Brando, Stéphane Roda, Mathieu Beda, David Bellion

ANCIENS JOUEURS ISSUS DE L’AS CANNES MEMBRES de l’Association des Anciens DRAGONS (Présents le Dimanche 2 juin 2013 et dont certains joueront le match de Gala de l’Hommage à Jean VARRAUD) ASSOCIATION DES ANCIENS DRAGONS DE L’AS CANNES. Stéphane Ferrier, Vincent Planté, Thomas de Pariente, Frédéric Dufau, Carlos Fernandes, Romain Ferrier, Antoine Freddolini, Bernard Lambourde, Stéphane Martino, Philippe Raschke, Gérôme Thibault, Patrick Barul, James Hindmarch, Tayeb Belmihoub, Maouche Amrane, Denis Armbruster, Dominique Barberat, David Bettoni, José Bray, Philippe Carrat, Lionel Firly , Eric Giacopino , Vincent Madelaine, Michael Marsiglia, Stéphane Roda, Pascal Souchette, Bruno Bellone, Franck Boschelli, Lilian Compan, Wilfrid Gohel, Franck Gomez, Laurent Leroy, Nordine Mouka, David Saffioti, Johan Micoud, Patrick Vieira,

 

L'album souvenirs
Documents archivés
Don à l'AVC
 Une partie importante des bénéfices réalisés par la vente de ce livre , plus de 1200 euros, a été versée  à  l’association A.V.E.C. (l'Association pour la Vie, Espoir  contre le cancer) dirigée par le Professeur David Khayat .    

 Présentation de l'AVC
boutons (36).gif
Les TV sportives

     logo_sportitalia.jpg     

     logo_laola.jpg

      logo_fest-pas-tv-pm.jpg
                 

     
logo-mcs.jpg
 

 logo-ligue1-tv-pm.jpg

   Logo_lnv.jpg
Webmaster - Infos
Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

Ils nous ont quités - Georges Teysseyre

 

  Teysseyre-mini.jpg            

 

   Au revoir Monsieur Teysseyre

                 Les héros ne meurent jamais

 

   

 

Bien sûr, j’ai cherché et recherché dans mes archives personnelles des images de Georges Teysseyre… et puis j’ai renoncé. Les souvenirs les plus forts se trouvent rarement, très rarement même au beau milieu des coupures de presse parfois bien trop jaunies par le temps pour être une fois, deux fois ou plus au rendez-vous du souvenir. Au rendez-vous de l’amitié et surtout au rendez-vous du respect.

Ce respect cette amitié que j’ai toujours eus pour Georges Teysseyre. Homme discret, footballeur talentueux lorsque ce sport de balle était avant tout un jeu – les temps ont malheureusement bien changé – il fit partie des premiers footballeurs juniors de France à remporter la Coupe Gambardella, Coupe de France des plus jeunes, c’était en 1955 au Parc des Princes face aux Dogues lillois 2-0. Georges défendait le but de l’AS Cannes. Et de quelle manière mes amis !

Le temps a passé, très vite, trop vite. Un jour, à l’initiative de Gilbert Chamonal, je me suis retrouvé sur le quai de la gare de Cannes avec les vainqueurs de cette fameuse Gambardella 1955. Nous montions tous à Paris fêter l’événement cinquante ans plus tard. Georges était à nos côtés, discret, présent, attentif, comme s’il s’en allait disputer un match, un autre match aussi important d’ailleurs que la finale de 1955.

Il était discret, réservé, presque timide l’ami Georges. A nous Paris !

Ce fut géant, reçus à la Fédération Française de Football, nous nous sommes retrouvés sur les Champs Elysées puis le soir au Lido. Quittant le célèbre établissement parisien, Georges s’approcha de moi et timidement me confia sous sa blanche moustache, cette fois un tantinet roublard, je dois l’avouer : «  Vous voyez Monsieur le journaliste, ce soir je crois bien, que je n’ai jamais autant dégusté de coupes de champagne de toute ma vie !... » Sacré Georges, super Georges !

Le lendemain, le 4 juin 2005, nous nous sommes retrouvés au Stade de France. Les cannois d’hier, Bernard Brochand en tête eurent les honneurs du public, quelques heures avant la grande finale de 

 

 

Coupe de France qui opposait cette année-là Auxerre à Sedan.

Et puis … et puis… et puis… le temps a passé, Georges est devenu un dirigeant discret mais toujours très efficace du Racing Club de Cannes. Un inconditionnel des volleyeuses de la présidente Anny Courtade. Les copines de « Vica » Ravva le faisaient rêver, séducteur ce Georges…

Aujourd’hui, là-haut, il doit toujours les applaudir avec son cœur.

Il n’y a pas très longtemps, je me suis assis face à lui. Nous étions réunis par Gilbert et Annie Chamonal célébrant entre amis quarante ans d’une union sans failles.

Nous avons parlé de foot comme d’habitude, un peu de volley-ball aussi. Georges faisait la grimace lorsqu’il évoquait le futur de l’AS Cannes football de ce XXI eme siècle. Son club relégué en CFA, c’était trop dur, trop injuste aussi.

Injuste et dur comme ton départ Georges. Tu vas nous manquer tu sais.

Tu nous manques déjà beaucoup trop… Là-haut, tu as certainement déjà retrouvé quelques-uns de tes potes avec lesquels tu remportas cette première Gambardella de l’histoire du football français.…

Tu sais Georges, je vais te faire une confidence. Ce matin avant d’écrire ces quelques lignes j’ai laissé tomber mes archives. Les plus belles images que j’ai retrouvées de toi, je suis allé les chercher dans ma mémoire, mon cœur.

« Le cœur a ses raisons que la raison ignore… » a dit un jour le philosophe.

Ton cœur restera immense, ta raison exemplaire. Tu n’as jamais eu besoin d’un philosophe pour conduire ta vie. Ta sagesse a suffi.

Au revoir Monsieur Teysseyre, je ne vous dirai pas adieu. Les héros ne meurent jamais !

Georges, tu ne vas pas me croire : je pleure…

Par Hervé SOMNARD

             tesseyre-1-mini.jpg                          tesseyre-2-mini.jpg

 

            tesseyre-3-mini.jpg                           tesseyre-4-mini.jpg

 

Légendes photos :

1 – Georges  Teysseyre et sa célèbre moustache blanche avec quelques uns de ses compagnons vainqueurs de la Coupe Nationale Gambardella 1955 lors d’une récente réunion des anciens footballeurs de l’AS CANNES Génération Hespérides. (De gauche à droite Pierre STEVA, LAMBERTI Louis, Jacques GIORDANENGO, TOSELLI Michel, PELLEGRINI Louis, LAMBERTI Jean Bernard  et au 2 ème plan Robert EIGENMANN et Georges TEYSSYERE

2 – Georges TEYSSEYRE lors d’une réunion en Mairie le 10/11/2011 pour la préparation de l’organisation du rassemblement des deux équipes de l’AS CANNES ayant remporté la Coupe Gambardella en 1955 et 1995 autour de Bernard BROCHAND alors député maire de Cannes  et lui-même vainqueur de la Coupe Gambardella 1955 (de gauche à droite Louis PELLEGRINI, Georges TEYSSEYRE, Bernard BROCHAND, Gilbert CHAMONAL, Romain FERRIER (vainqueur en 1995) et Pierre STEVA.

3 – La photo de l’équipe de l’AS CANNES vainqueur de la Coupe Nationale Gambardella en  1955, la première organisée par la FFF. Georges est le gardien de but en jaune sur la photo.

4 – La dernière photo de Georges TEYSSEYRE prise le 13 avril dernier lors du 40 ème anniversaire de mariage de  Gilbert et Annie CHAMONAL en compagnie de Louis PELLEGRINI et Hervé SOMNARD

 

 

 

      Au-revoir mais pas adieu…

 

Sacré Georges, décidément, il doit être écrit quelque part que tu n’en rateras jamais une et c’est bien, très bien même.

Tiens, l’autre matin, dans la coquette – très coquette - église Saint-Jean Bosco de Ranguin, nous étions tous venus te rendre hommage. Rassures-tu pas le dernier, tu restes là dans notre cœur, notre mémoire pour toujours.

Nous étions tous là, tes amis la larme à l’œil, le cœur gros, des images et des souvenirs plein la tête, évidemment. Tes amis, des gens bien, très bien même, il y avait même deux maires de Cannes ,l’ancien et le nouveau . Tu les connais, ils évoquaient ta mémoire, tes bons mots, ton sourire, ils parlaient aussi de l’AS Cannes, de son avenir, aie… aie… Ce n’est pas à toi que l’on va apprendre que l’on doit se montrer très inquiet lorsque l’on associe AS Cannes et… futur.

Enfin, ils étaient tous là pour te faire un nouveau clin d’œil… Et, toi Georges, tu avais décidé de les réunir un vendredi 13. Le treizième jour de ce mois de juin qui nous apporte régulièrement l’été.

Un vendredi 13, certainement pour les remercier, leur souhaiter également bonne route, chance et bonheur.

Superbe Georges, pour rien au monde tu aurais souhaité voir cette foule réunie pour toi, être empreinte de la moindre tristesse. C’est probablement pour cela que là-haut, bon cœur, grand cœur, tu avais choisi de nous réunir ce vendredi 13…

Tous ensemble pour gagner comme avant. Gagner mais aussi apprécier l’hommage rendu par Bernard Brochand, le député, ton ami, « Oh Bernard !… » comme tu l’appelais.

Quelques mots, une poignée de phrases de belle qualité écrites pour toi. Les voici, apprécies, elles sont pour toi monsieur l’ami, monsieur notre ami… pour toujours.

L’autre jour, lisant son texte, Bernard avait le cœur gros, la larme au coin de l’œil… nous aussi. Vendredi 13 ou pas, il y a des jours que l’on souhaiterait éviter sans jamais les oublier.

Un ami qui s’en va… je laisse la parole à Bernard pour te dire, te dire, et te redire… Enfin, écoutes mais ne sois pas gêné, encore moins confus. Ne baisse pas la tête. Cet hommage est le tiens, il t’appartient.

Vendredi 13 ou pas… Au-revoir Georges, mais pas adieu !

Hervé SOMNARD

 

Texte de l’Hommage rendu à son ami Georges TEYSSEYRE  par Bernard BROCHAND Député et président de la Communauté d’Agglomération des pays de Lérins - au nom de ses très nombreux amis et  sportifs dont ceux de la Coupe Gambardella de 1955 - lors de la cérémonie d’Obsèques le vendredi 13 juin 2014 en l’Eglise ST JEAN BOSCO de Ranguin à Cannes la Bocca

 

« Discret, et en même temps si présent, Georges savait être là sans jamais s’imposer… »

 

« Georges TEYSSEYRE nous rassemble aujourd’hui dans la peine, la douleur, le chagrin. Et, au moment de lui dire adieu, je voudrais me faire votre interprète à tous, même si je sais qu’il n’est rien de plus personnel, de plus intime, que les souvenirs et les émotions partagés les uns avec les autres.

Pour nous tous, Georges fut un homme, un sportif, un ami exemplaire. Exemplaire, c'est-à-dire ayant valeur d’exemple, par la solidité, l’authenticité, la profondeur des sentiments qu’il savait éployer et entretenir dans ses affections, ses attachements, ses engagements.

Comme un certain nombre d’autres ici, j’ai partagé avec Georges une formidable passion, celle du ballon, une passion qui nous faisait vivre, une passion qui brûlait chaque instant de nos vies, une passion qui nous a unis dès l’enfance sous le même maillot, celui de Cannes, et fait vivre des moments extraordinaires, magiques, gravés à jamais dans nos mémoires, dont cette merveilleuse victoire de la Coupe Gambardella en 1955.

Que d’images me reviennent, de ceux qui sont ici, de ceux qui n’y sont plus, de Georges qui disparaît à nos regards.

Georges était un gardien exceptionnel, pas seulement des buts de l’AS Cannes qu’il savait défendre avec une force et une vigilance redoutables, mais un gardien du temple des souvenirs et des liens d’amitié que nous avions tous tissés, au gré du temps, des défaites et des victoires partagées, ces liens qui demeurent quand les chemins se séparent, quand tout le reste disparaît.

Discret, et en même temps si présent, Georges savait être là sans jamais s’imposer. Econome de ses mots, mais pas de ses cris dans les gradins de Coubertin ou du Palais des Victoires, il donnait du sens à ses discussions, ne parlant jamais pour rien.

Il n’était pas homme de salon, ni homme de bavardage, il était un homme du terrain et sa parole directe, spontanée, dépouillée des artifices des fausses bienséances, pouvait être tranchante mais jamais malveillante.

Georges était un homme bon. Au sens noble du terme. Une bonté inspirée par des valeurs que le sport sait éprouver, cultiver, renforcer et qui nous construisent pour traverser l’existence : valeurs de l’effort, du dépassement, mais aussi de solidarité, d’esprit d’équipe, de générosité.

Cet esprit, Georges l’a gardé jusqu’au dernier jour de sa vie, fauchée par un destin cruel.

Jusqu’au dernier jour, il a donné de lui, de son temps, de sa sagesse. 

 

 


Georges Teysseyre : la plus belle... par passion-volley


Date de création : 25/03/2015 @ 23:57
Dernière modification : 26/03/2015 @ 00:00
Catégorie : Ils nous ont quités
Page lue 1512 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


La chaine TV de Festival Passions

Les médias partenaires

       logo-kissfm.jpg   logo-m6.jpglogo-m6.jpg   Logo_France_Bleu_Azur.jpg     logo-equipe-tv.jpg   logo-equipe.jpg   logo-mcs.jpg  logo-cheriefm.jpg  logo-rmc.jpg    logo_rtl2.jpg    logo-nrj.jpg     logo-tf1.jpg   logo-france2.jpg logo-france3.jpg   logo-france-infos.jpg  logo-radio_france.jpg  logo-rtl.jpg  logo-radioazur.jpg      logo_traficfm.jpglogo_traficfm.jpg  logo-journal_provence.jpg   logo-radio_nostal.jpg   logo-onze_mond.jpg  logo-canal.jpg    logo-cannes_soleil.jpg   logo-france_foot.jpg   logo-europe1.jpg  logo-actu-foot.jpg
   


Recherche



L'agenda 21 de Cannes
Les albums photos
L'A.S.Cannes Foot
Le R.C.Cannes Volley
Les infos du Volley-Ball
Un grand merci à ......
Les amis
    routier-sympa_2.jpg

   Sicom-pm.jpg 

 

  gilbert-herve2.jpg

Les médias partenaires

       logo-kissfm.jpg   logo-m6.jpglogo-m6.jpg   Logo_France_Bleu_Azur.jpg     logo-equipe-tv.jpg   logo-equipe.jpg   logo-mcs.jpg  logo-cheriefm.jpg  logo-rmc.jpg    logo_rtl2.jpg    logo-nrj.jpg     logo-tf1.jpg   logo-france2.jpg logo-france3.jpg   logo-france-infos.jpg  logo-radio_france.jpg  logo-rtl.jpg  logo-radioazur.jpg      logo_traficfm.jpglogo_traficfm.jpg  logo-journal_provence.jpg   logo-radio_nostal.jpg   logo-onze_mond.jpg  logo-canal.jpg    logo-cannes_soleil.jpg   logo-france_foot.jpg   logo-europe1.jpg  logo-actu-foot.jpg
   

Calendrier
^ Haut ^